Florian Favre, la beauté dans la simplicité

Portraits

Âgé de seulement 31 ans, ce pianiste suisse de jazz fait actuellement l’unanimité. Il sort ces jours son troisième opus, «On A Smiling Gust Of Wind».

Beatrice Venturini - 2017-11-03
Florian Favre, la beauté dans la simplicité - @Nicolas Masson
@Nicolas Masson
Florian Favre, la beauté dans la simplicité - ©Nicolas Masson
©Nicolas Masson

Imaginez-vous à la recherche d'un album de musique pour un ami à qui vous souhaitez faire découvrir le jazz contemporain. Ni trop intellectuel ni trop effrayant, du jazz accessible en somme, rythmiquement séduisant et qui envoie. Le dernier album du Florian Favre Trio intitulé On A Smiling Gust Of Wind, fraîchement sorti sur Traumton Records, pourrait bien être le bon choix. «La beauté se trouve aussi dans la simplicité» résume laconiquement Florian Favre. Sa musique est légère, aérée mais ne laisse pas de place au doute. Cela se ressent à la fois dans l'interaction des musiciens et dans la cohésion naturelle des compositions. L’énergie fabuleuse de Manu Hagmann à la contrebasse et d’Arthur Alard à la batterie, le jeu de Florian Favre donne envie d’en savoir et d’en écouter plus.

 

Un pianiste sur la voie de la consécration

Âgé de seulement 31 ans, ce pianiste suisse de jazz fait actuellement l’unanimité. Avec à son actif plusieurs prix internationaux, des critiques élogieuses de ses deux précédents albums et l’obtention de la bourse d’encouragement prioritaire de trois ans de Pro Helvetia, Florian Favre est actif dans une kyrielle de projets différents. Originaire de Fribourg, il commence par étudier la musique classique avant de se tourner vers le jazz. Il rentre à la Haute Ecole des Arts de Berne (HEBA) où il obtient son master en “Composition & Theory”. 

Son emploi du temps est loin d’être uniquement consacré à ses propres concerts. Il collabore avec des rappeurs, travaille pour des projets aux sonorités plus pop, joue au sein de big bands et compose pour des compagnies de danse et prend part à des projets pédagogiques. Ce que les gens recherchent en faisant appel à ses services est la finesse de sa rythmique, ses harmonies riches en couleurs et une vitalité musicale qui puise son inspiration dans de nombreux styles. 

 

Un sens de la dramaturgie

Les influences de Florian Favre sont variées et clairement identifiables. Sa formation de musique classique dès son jeune âge se manifeste surtout dans son style de composition: le développement d'un seul thème musical, l'importance du sens donné à la dramaturgie. Les interactions avec ses deux complices à la batterie et à la contrebasse sont quant à elles 100% jazz : une communication ludique, précise, spontanée. Autour de ces deux piliers que sont la musique classique et le jazz, apparaissent ici et là des parfums de pop, de rock, de groove et de hip-hop. Ce travail épuré, minimaliste dans sa production, permet ainsi de créer un maximum d'espace entre les notes jouées et surtout celles qui ne le sont pas. Le sens du mouvement est une autre force de ce trio : les débuts timides, les éléments de surprise dans les moments intenses ou calmes et finalement, les conclusions dramatiques. Des morceaux tels que Frunky et Strange Picture donnent vraiment le sentiment exaltant d'être porté par un flux continu d'énergies positives, parfois bluesy, parfois poétiques mais toujours élégantes.

 

 

En tant qu’ambassadeur officieux du jazz helvétique contemporain, Florian Favre est une valeur sûre, qu’on apprécie autant de regarder que d’écouter. Le Florian Favre Trio vernira son nouvel album le 5 novembre à Genève, Athénée 4 avec en première partie la pianiste Viva Sanchez qui jouera les variations de Goldberg avec des lectures de textes de Raymond Queneau.

Florian Favre trio, "On A Smiling Gust of Wind", Traumton records

0:00
0:00