Dossier

Une introduction aux musique de film suisses

Panorama

Musiques de film et audiodesign : Un genre à part.

Mathias Spohr - 2019-12-11
Une introduction aux musique de film suisses - Une partition de musique de film de Jonas Zellweger ©Mathias Spohr
Une partition de musique de film de Jonas Zellweger ©Mathias Spohr


La musique de film est stylistiquement extrêmement éclectique. De la chanson pop à la musique de chambre avant-gardiste, tous les genres musicaux se sont déjà associés avec succès au cinéma. À cet égard, il est difficile de parler de genre musical à part entière. Il s’agit plutôt d’une utilisation particulière de la musique. Malgré tout, ce qu’on pourrait qualifier de musique de film « type » est facilement identifiable - la musique orchestrale qui résonne comme une symphonie et dont le rôle est emphatique, soutenant le discours cinématographique, ou la musique électronique qui transcrit les humeurs déployées à l’écran et qui pourrait tout aussi bien être utilisée pour la méditation ou comme musique d’ambiance dans un lieu public. Et il y a aussi les bandes-son de films connus, que l’on écoute juste pour le plaisir. 

La digitalisation a grandement facilité la production et la consommation de l’audiovisuel. Les images sont maintenant disponibles partout et en tout temps sur les ordinateurs portables et les smartphones et l’on constate que les vidéos de médias sociaux sont souvent visionnées sans son. Cent personnes réunies dans une même pièce peuvent désormais regarder cent photos ou films différents sans se déranger. Cependant, pour accéder au son, il faut, d’une part, que l’intérêt soit vif et, d'autre part, disposer d’écouteurs ou alors se mettre d’accord avec ses voisin-e-s pour écouter à plusieurs la même chose. Les sous-titres peuvent se substituer au langage, mais pour la musique, c’est plus compliqué et ce d'autant plus que les nouvelles méthodes de production n’imposent plus nécessairement à la musique d’être écrite. Mieux que l’image, la musique délimite de manière plus nette le privé du commun. C’est peut-être ceci qui rend l’association de la musique et de l’image particulièrement passionnante.

Ainsi, ces combinaisons se sont naturellement diversifiées au cours des dernières années. La musique de film et pour les médias constitue un sujet si vaste qu’il est difficile de l’appréhender. Si le cinéma et la télévision continuent de perdre de l'importance, ils n’en demeurent pas moins des scènes prestigieuses pour la musique de film originale.
Ce dossier ne peut pas couvrir l’étendue du spectre de la musique de film et des médias, mais il tentera néanmoins de mettre en lumière certains aspects individuels et d’attirer l'attention de la lectrice et du lecteur sur la créativité musicale qui se déploie dans le paysage médiatique suisse aux multiples facettes.

 

0:00
0:00